Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Existentiel’ Category

J’ai reçu cette petite histoire par mail (merci Virginie 🙂 ) et j’ai eu envie de la partager ici:

« Une vieille dame chinoise possédait deux grands pots, chacun suspendu au bout d’une perche qu’elle transportait, appuyée derrière son cou.
Un des pots était fêlé alors que l’autre pot était en parfait état et rapportait toujours sa pleine ration d’eau.
A la fin de la longue marche du ruisseau vers la maison, le pot fêlé, lui, n’était plus qu’à moitié rempli d’eau.
Tout ceci se déroula quotidiennement pendant deux années complètes alors que la vieille dame ne rapportait chez elle qu’un pot et demi d’eau.
Bien sûr le pot intact était très fier de ce qu’il accomplissait mais le pauvre pot fêlé avait honte de ses propres imperfections.
Le pot fêlé se sentait triste car il ne pouvait faire que la moitié du travail pour lequel il avait été créé.
Après deux années de ce qu’il percevait comme un échec, il s’adressa un jour à la vieille dame alors qu’ils étaient près du ruisseau.
« J’ai honte de moi-même parce que la fêlure sur mon côté laisse l’eau s’échapper tout le long du chemin lors du retour vers la maison. »
La vieille dame sourit :
« As-tu remarqué qu’il y a des fleurs sur ton côté du chemin et qu’il n’y en a pas de l’autre côté ?
J’ai toujours su à propos de ta fêlure, donc j’ai semé des graines de fleurs de ton côté du chemin et, chaque jour, lors du retour à la maison, tu les arrosais…
Pendant deux ans, j’ai pu ainsi cueillir de superbes fleurs pour décorer la table.

Sans toi, étant simplement tel que tu es, il n’aurait pu y avoir cette beauté pour agrémenter la nature et la maison. »
Chacun de nous avons nos propres manques, nos propres fêlures mais ce sont chacun de ces manques qui rendent nos vies ensemble si intéressantes.
Chaque fêlure rend nos vies enrichissantes à trouver ce qu’elle a de bon en elle.
Donc, à tous mes amis fêlés, passez une superbe journée et rappelez-vous de prendre le temps de sentir les fleurs qui poussent sur votre côté du chemin ! »

Read Full Post »

Je relis ces jours un livre de Shakti Gawain intitulé « Techniques de VISUALISATION CREATRICE ».

gorges de Samaria
En intro on nous dit:

« Infinie est la créativité de chaque instant de votre vie,
infinie la richesse de l’univers.
Exprimez vos désirs clairement
et vos souhaits ne peuvent qu’être exaucés. »

On rejoint l’idée de la force de la prière:

« Demandez et l’on vous donnera;
cherchez et vous trouverez;
frappez et l’on vous ouvrira.
Car quiconque demande, reçoit,
celui qui cherche trouve,
et devant celui qui frappe, s’ouvrent les portes. »
Matthieu 7:7,8.

Concrètement, il s’agit de se mettre en état de relaxion le plus grand possible, en s’aidant de respirations lentes et profondes.
Ensuite il faut se donner un but, l’imaginer le plus précisément possible, à travers une image ou des mots.
Ce but doit être positif et imaginé comme étant déjà atteint.
L’étape de la demande à la Vie, à ses guides, à Dieu (chacun fera appel à ses croyances ou valeurs) se fait à travers une affirmation au présent de ce que l’on souhaite.

L’auteur nous suggère de terminer notre demande en disant:
« Ce désir ou quelque chose de mieux encore, se réalise maintenant pour moi de la manière la plus satisfaisante et harmonieuse, et pour le plus grand bien de tous ».

J’aime prendre du temps pour visualiser ce que je souhaite, nourrir mes désirs. Ca me met dans un état d’esprit positif et détendu, qui me fait du bien 🙂

Read Full Post »

En parfaite harmonie avec la tempête de neige qui a soufflé sur le Jura tout le w-e, je me suis plongée dans un livre de Nicolas Vanier
.
C’est un aventurier français qui explore le grand Nord (Alaska, Canada, Sibérie, Laponie…) depuis les années 80, amoureux fou de la nature et de ses chiens de traîneau, avec lesquels il a parcouru des milliers de km.

En plus de ses compétences d’explorateur, il a le don de conter ses aventures réelles ou d’en inventer ainsi que de les mettre en images.

C’est ainsi que je l’ai découvert à travers son film « le dernier trappeur« .
J’ai été profondément remuée par ces paysages superbes et ce mode de vie où l’homme s’intègre totalement à son milieu, sans artifices.

Ca a bien fait résonner la fibre en moi, qui est totalement amoureuse de notre Terre et de son incroyable beauté…

Par la suite, j’ai fais connaissance avec l’auteur, en lisant « Le chant du Grand Nord« , une fiction en deux tomes qui m’a scotchée!
Un pur bonheur issu de l’adroit mélange entre la fiction et la capacité de Nicolas Vanier de nous faire pénétrer dans son univers, à travers la description des difficultés et des merveilles de ce mode de vie.

J’avais acheté en même temps « L’Odyssée blanche« , récit de sa traversée avec son équipe du Grand Nord canadien, soit 8600 km en traîneau à chiens pour rallier les océans Pacifique et Atlantique.
Acheté mais laissé sur une étagère, par crainte de moins apprécier ce compte-rendu qu’un roman.

Ce w-e, propice à la lecture au coin du feu me l’a fait retrouver, et hop sitôt commencé, aussitôt dévoré et déjà fini…

Encore une fois j’ai replongé avec bonheur dans cet univers de neige, tantôt paradis, tantôt enfer, tellement bien décrit, à travers les yeux et le coeur d’un passionné.

Si Nicolas Vanier partage ses voyages et ses expériences avec nous, c’est aussi pour nous sensibiliser davantage au besoin urgent de protéger notre planète.

« Il ne s’agit pas d’être alarmiste mais bien de passer par l’émerveillement pour tirer une sonnette d’alarme… C’est en faisant rêver que l’on peut alerter les consciences. »

« Il faut parler au coeur pour que la tête entende » dit-il avec la poésie qui le caractérise.

Read Full Post »

Place aux rêves

Il y a des choses sur lesquelles on a prise et d’autres qu’on espère mais qui ne dépendent pas que de nous…

Les premières peuvent entrer dans nos objectifs de vie, nos projets, on peut se fabriquer des étapes pour les atteindre et passer à l’action.

Les deuxièmes rentrent dans la catégories de nos espoirs, de nos désirs profonds et dépassent largement ce qu’on peut atteindre avec sa volonté… je crois que c’est important de nourrir ses rêves, de les imaginer, de les appeler, de les demander à la Vie…

aube

Et ensuite rien n’empêche d’y mettre du sien pour faire tout ce qui est de notre ressort pour se diriger vers leur réalisation…

LilaArbres en fleurs

Read Full Post »

On entend souvent que le fait d’avoir peur provoque ce qu’on craint…

 » j’ai peur de telle chose donc j’augmente les risques que ça arrive 😦  »

Ce qui évidemment n’est guère rassurant pour celui qui a peur!

En fait, je pense que le fait de craindre quelque chose génère des émotions et des comportements souvent inconscients, qui eux peuvent amener là où l’on ne veut pas aller!

Du coup, ce n’est pas la peur qui crée la catastrophe mais bien nos comportements.
Et ça c’est très réconfortant parce que ça n’a plus rien de « magique » -j’ai peur donc ça va arriver- mais au contraire ça nous remet dans la responsabilité de ce qui nous arrive et nous donne donc la puissance de reprendre notre vie en mains.

Une émotion qu’on regarde en face, qu’on accueille peut s’apaiser, se libérer…

Et si ça ne suffit pas, on a la chance de vivre à une époque où existent mille façons de se faire aider, d’être accompagné de la façon qui nous convient 🙂

DSC03386.JPG

Read Full Post »

Aujourd’hui 8 mars c’est la journée de la femme 🙂
Et comme nous sommes un jour 3, ça se prête bien à le fêter dans la joie et le partage!

Fleur de ciel

Bonne fête à toutes mes visiteuses!

Read Full Post »

Taguée

Je me suis fait taguée 2x ces derniers jours par Cvrin et par Cappuccine… donc il est temps…
6 secrets à dévoiler:

1. J’ai réalisé un de mes rêves en partant vivre à la montagne dans un chalet!
2. Je ne peux pas me lasser d’admirer ce qui est beau, chaque jour, je m’émerveille des mêmes choses.
3. Je suis passionnée par la numérologie et j’oscille entre des périodes très actives de ce côté-là et des périodes d’hibernation studentine.
4. J’ai un grand faible pour les balades auprès d’un coin d’eau…
5. J’aimerais un bébé…
6. J’aimerais bien une fois dans ma vie passer plusieurs mois à voyager en bus camping sur notre belle Terre…

Je passe le témoin à celui ou celle qui aura plaisir à prendre la suite… histoire de ne pas retaguer encore une fois ceux qui l’ont déjà fait 😉 Reskaper peut être?

Read Full Post »

Older Posts »